Par quoi commencer sa perte de poids?

On trouve beaucoup trop d’informations contradictoires sur la perte de poids et le manger sain sur internet. Dans cet épisode je propose une solution simple pour commencer à perdre du poids sainement et se refaire une bonne santé sur le long terme.

Avant de commencer à aller à la salle de sport cinq fois par semaine, ou à manger des super aliments, je te propose de travailler sur les fondations d’une alimentation saine basée sur des vrais aliments.

TRANSCRIPTION DU PODCAST

Donc aujourd’hui on va continuer à parler de perte de poids mais on va dire on va passer au côté concret. Les 3 derniers épisodes c’était sur la théorie pourquoi on grossit. J’ai fourni des explications alternatives par rapport aux explications que donne la majorité des nutritionnistes ou diététiciens et docteurs c’est à dire en gros c’est parce qu’on mange trop on bouge pas assez.

Dans le premier épisode expliquez que vous devenez addict aux aliments ultra transformés parce que notre cerveau n’était pas prêt pour ça. On ne sait pas très bien les gérer et donc du coup, ils court circuitent un peu notre système de récompense, qui nous aide à survivre. L’autre point qu’on avait abordé c’était que l’environnement a beaucoup changé et qu’il y a énormément de nourriture tout le temps autour de nous. Ça c’était les deux premiers points abordés ensuite, dans le deuxième épisode on a commencé à parler des hormones qui sont dérégulées. Dans les cas où les gens prennent facilement du poids, en particulier l’insuline. C’est l’hormone du stockage et de déstockage. Chez les personnes qui prennent beaucoup de poids, l’insuline est dérégulée, on va dire d’une part à cause de l’environnement. D’autre part à cause de certaines susceptibilités, le combo des deux fait que beaucoup de gens aujourd’hui se retrouvent dans des cas avec des métabolismes malades et qui prennent facilement du poids. Enfin dans le dernier épisode, on a parlé des autres hormones de la prise de poids. Il reste encore beaucoup de choses à dire sur la prise de poids, on va parler de la thyroïde et on va parler aussi de la flore intestinale qui sont deux points très importants qui concernent la prise de poids dans de futures épisodes.

 Aujourd’hui je voulais proposer des solutions et même des solutions très simples parce que quand on parle aux gens qui souhaitent changer leur vie, améliorer leur vie, perdre du poids ou avoir une meilleure santé, on constate que c’est la confusion qui règne. Il y a tellement d’informations contradictoires en ligne.

Du coup c’est très difficile de prendre des décisions quand on nous donne des infos que ce soit techniques ou théoriques comme je l’ai fait la semaine dernière. Et de l’autre côté on nous donne d’autres infos qui nous disent voilà c’est comme ça qu’on perd du poids ou c’est comme ça qu’on fait pour vivre longtemps en bonne santé. Aujourd’hui on simplifie les choses avant de prendre un milliard de décisions du genre Oui je vais commencer à faire du sport je vais commencer à bouger tous les jours à manger des graines de chia ou des graines de goji et ainsi de suite. Je te propose de simplifier les choses et de commencer par éliminer ce qui te rend malade.

C’est vraiment la base. Moi je suis un fervent croyant de la force de notre corps c’est à dire qu’il est vraiment puissant et capable d’être en bonne santé tout seul sans intervention extérieure. Mais du moment qu’on lui offre, on va dire l’environnement qu’il lui faut et quand je dis un environnement j’entends par là ce qu’on mange. Du coup avant de vouloir aller très loin , de faire feu de tout bois avec toutes les méthodes qu’on peut trouver pour perdre du poids, je pense qu’il faut d’abord éliminer des choses et enlever les choses qui nous rend malades.

 C‘est très important d’assimiler ça, parce que faire cela, ça simplifie la vie, ça simplifie l’approche de la perte de poids. Ça simplifie tout, et ça rend les choses beaucoup plus maintenables sur le long terme. Donc je propose d’éliminer trois ingrédients. Simplement le but c’est vraiment de simplifier les choses et d’avoir en tête une solution simple et on va dire enlever tout le bruit qui est autour de la perte de poids et de la santé. Ces trois ingrédients sont

  • Le sucre ajouté
  • Les farines
  • Les huiles végétales

Les huiles végétales industrielles

Je vais d’abord commencer par les huiles végétales parce que c’est le sujet qui est le moins connu et le moins clair. Je m’explique, donc j’ai déjà consacré un épisode entier à ce sujet c’est sur les huiles végétales . Ces huiles poly insaturés. Plus précisément quand je dis huile végétale j’entends par là les huiles qui sont issues de graines et qui sont produits industriellement. C’est ce qu’on utilise le plus aujourd’hui, c’est à dire les huiles du type Isio4, l’huile de tournesol, l’huile de colza, de pépins de raisin … toutes ces huiles ne sont pas traditionnelles, pas naturelles et qui sont produites par l’industrie. Il y a plusieurs raisons pour lesquelles il faut les éliminer. Je vais juste en citer quelques-unes :

La principale source de matière chimiques extérieurs au corps humain, c’est à dire que le corps humain ne reconnait pas, la principale source que l’homme consomme est issue des huiles végétales transformées et des margarines. Les margarines ce sont des huiles végétales juste transformés chimiquement. C’est la source la plus importante de produits chimiques, ce ne sont pas les colorants ou ce genre de chose.Ce que contiennent ces huiles là et les margarines c’est plus gros que tous les autres produits chimiques réunnis que tu consommes.C’est à cause de la quantité qu’on consomme tous les jours. Aujourd’hui quand on achète des aliments transformés dans un supermarché ils contiennent systématiquement des huiles végétales raffinées, des huiles végétales transformées donc les éliminer ça permet déjà de débarrasser des paquets de produits toxiques que ton corps ne reconnaît pas.

Du coup pour être un peu plus précis sur les huiles végétale, je ne vise pas les huiles végétales telles que l’huile d’olive, l’huile d’avocat, l’huile de l’huile de noix de coco parce que ces huiles-là sont produites à base de fruits. Pas besoin de passer par un procédé chimique poussé Ducoup elles ne sont pas du tout au même niveau de transformation que les autres huiles. En plus ce sont des huiles traditionnelles consommées depuis toujours, faut toujours faire confiance aux traditions culinaires. Dans un épisode, j’explique pourquoi ces huiles-là sont beaucoup plus stables que les autres huiles. Même si on vous dit oui il ne faut pas cuisiner avec l’huile d’olive parce qu’elle commence à fumer.

L’huile d’olive est beaucoup plus stable que l’huile de tournesol même si son point de fumage est plus bas que l’huile de tournesol. Mais pour la santé par contre c’est beaucoup plus sain de cuisiner avec l’huile d’olive que l’huile de tournesol. C’est beaucoup plus sain de cuisiner avec du beurre qu’avec de l’huile de tournesol, parce que le beurre c’est très très stable. On a toujours utilisé ça en France pour cuisiner il faut continuer à faire ça.

Le beurre c’est beaucoup plus stable, le cramé que tu vois un peu quand tu cuisine avec du beurre, c’est des protéines du beurre. Ce n’est pas le gras du beurre. Ce n’est pas très grave, ce n’est pas bon de bouffer des protéines cramées mais bon c’est un autre débat. En tout cas c’est moins grave que de manger des huiles poly insaturées comme l’huile de tournesol qui est totalement cramé et qui est chauffé à haute température. C’est le premier point élimine les huiles végétales transformées donc huile de tournesol l’huile de colza huile de pépins de raisin les huiles les Isio 4 et toutes les autres huiles de ce genre. Remplacent ça par l’huile d’olive, l’huile de noix de coco, l’huile d’avocat, du beurre de la graisse de canard et de la graisse de bœuf, du lard tout ce que tu veux met de la graisse naturelle animale et végétale qu’on a toujours utilisée.

Donc là je te propose pas d’enlever de la graisse pour de l’allégé, mais la remplacer par de la bonne graisse et ça, ça va vraiment t’aider à perdre du poids pas parce qu’on revient au point que j’avais abordé avant, ce n’est pas spécialement les calories qui comptent mais plutôt la qualité des aliments parce qu’elles ont un impact sur notre corps, sur notre biologie, sur nos hormones, donc le fait de faire tout ça tu vas faire beaucoup de bien à tes organes, tu vas faire beaucoup de bien à ton foie tu vas faire beaucoup de bien à tes mitochondries, qui sont les usines d’énergie qui vont produire une énergie beaucoup plus propre et beaucoup moins l’inflammation ce qui va te permettre de perdre du poids, parce que la prise de poids aussi est un problème inflammatoire.

Éliminer le sucre ajouté

Là pareil, on simplifie les choses. On ne se pose pas de questions. Tout ce qui contient du sucre ajouté est à proscrire. Quand je dis sucre ajouté je ne parle pas que du sucre blanc. Avant d’aller plus loin, j’aimerais juste préciser que là on est dans une démarche de perte de poids, on est pas chez quelqu’un qui a un poids sain qui et qui veut rester en bonne santé. Je ne dis pas qu’il ne faut jamais manger de sucre pour être en bonne santé. C’est beaucoup moins grave de manger du sucre que les huiles végétales à mon sens. Mais si on est dans une démarche de perte de poids, je pense qu’il faut nécessairement arrêter le sucre. Et quand je dis sucre j’entends par là tout ce qui contient du sucre : le sucre blanc, le sucre roux, le miel, le sirop d’agave, sirop d’érable ou autres aspartames.

En fait le problème avec ces sucres est que tu rajoute de l’énergie, tu ajoutes des calories, tu rajoutes de la densité énergétique à tes aliments alors qu’il n’apporte absolument rien. Tu peux manger des choses sucrées mais du moment qu’elle apporte quelque chose nutritionnel, par exemple des dattes ; c’est super riche nutritionnellement, il y a énormément de minéraux, dans les figues séchées pareil.

Enfin il y a une banane c’est très riche en sucre mais c’est très bon pour toi aussi. Donc en soi, ce n’est pas spécialement le sucre qui est problématique mais c’est le fait de manger du sucre qui ne rapporte absolument rien. Et ça, quand on est en surpoids, on a déjà énormément d’énergie stockée.

T’as pas besoin de t’ajouter de l’énergie qui ne sert à rien. Du coup c’est pour ça que t’es obligé d’éliminer ce sucre qui se retrouve en excès et qui aujourd’hui en fait se trouve partout, dans tous les aliments transformés quasiment, que ce soit des sauces ou bien sur les biscuits, les yaourts ou toute ces choses-là. Du coup je te propose de te simplifier la vie en éliminant tout ce qui contient ces sucres là, bien sûr tu vas me dire : oui mais ce n’est pas la vie, c’est pas une vie simple c’est pas une bonne vie de pas manger de sucre. Je sais que ce n’est pas évident de se dire ça mais en fait c’est vraiment un jeu mental.

Il faut se dire que l’objectif de tout ça c’est vraiment se débarrasser du sucre au quotidien mais pas spécialement se débarrasser pour toujours, ce qui est vraiment beaucoup plus compliqué. C’est assez compliqué parce qu’on vit dans un environnement où on est tout le temps face à ce sucre. Du coup c’est un peu difficile voire impossible de totalement s’en passer.

Du coup il faut arriver au stade où on se dit que ce n’est pas naturel de manger du sucre ajouté et en faisant ça, en éliminant au début de manière stricte, ça te permet d’arriver à ce stade et ensuite une fois qu’on a acquis ce point-là, c’est à dire qu’on s’est habitué à manger des choses sans sucre ajouté, on va commencer à s’habituer au vrai goût des choses. Ça va nous paraître plus savoureux plus sain. On revient au point de notre système de récompense : notre système de récompense ne va plus être court circuité par les aliments naturels sucrés que tu vas manger. Comment fonctionnent nos circuits neuronaux ? Moins tu les sollicite, moins forts ils seront. Du coup tu vas avoir moins envie de sucré. Tu peux te permettre de manger de temps en temps de sucré bien sûr mais il faut que ça soit exceptionnel, par exemple lors d’une fête, pour un anniversaire, parce que tu trouves un gâteau exceptionnel que t’as envie de goûter. Mais voilà tu ne vas pas bouffer un pain au chocolat tous les matins, où mettre du sucre dans ton café. L’objectif c’est vraiment de sortir le sucre de ton quotidien de le rendre exceptionnel en fait parce que ton corps n’a pas besoin de cela, et il te cause beaucoup de mal en court circuitant ton système, il te rend addict à beaucoup d’aliments, débarrasse toi du sucre et des faux sucres.

Les problèmes liés aux faux sucres

Le problème avec l’aspartame et autres c’est plus par rapport à l’impact sur notre flore intestinale qu’il faut les éliminer. Aujourd’hui de plus en plus d’études épidémiologiques qui les lient à l’obésité. C’est contre intuitif mais les personnes qui consomme plus ont tendance à avoir une flore intestinale assez perturbée. On n’a pas forcément la preuve de cause à effet mais on sait qu’elles ont une certaine toxicité neuronale.

Ils ont certes une toxicité par rapport à notre flore intestinale. Donc même si on va dire la science ce n’est pas à 100% tranchée sur ce sujet dans le doute on s’abstient.

L’autre point aussi négatif de ces faux sucres c’est le fait qu’il a un impact sur notre sécrétion d’insuline. Il y a même une étude Rendomisée c’est à dire une étude scientifiques avec le plus haut standard qui a montré que les gens qui mangeaient l’aspartame ou ce genre d’édulcorant je crois, ça a augmenté leur niveau de sécrétion d’insuline basale. Tu te mets dans de mauvaises dispositions pour la perte de poids et plutôt de bonnes dispositions pour prendre du poids en mangeant ce genre de sucre.

Enfin dernier point à mettre en place pour avoir une bonne santé pour perdre du poids et simplifier sa vie c’est se débarrasser des farines et de tout ce qui en contient. Oui est extrémiste. Adel comment on va faire. Non je ne suis pas du tout extrémiste.

Pourquoi ne pas manger des farines?

Quand on est fortement en surpoids, on est dans une situation extrême on est on a une santé qui laisse à désirer, on a une très forte envie de changer de vie, d’avoir une meilleure vie et on va dire, face à ça, on a justement la confusion des informations qui rentrent et qui rendent ce process difficile.

Moi je te dis de simplifier les choses, d’éliminer les graisses végétales transformées, d’éliminer les sucres ajoutés et enfin, éliminer les farines et ce qui en contient.

Pourquoi ? Par ce que de la même manière que le sucre, les farines transformées sont assez récentes dans notre alimentation. On a commencé à manger des farines assez récemment et je pense que notre système digestif et notre système hormonal ne sont pas faits pour les gérer.

Quand on mange un plat de pâte énorme ce n’est pas le fait que ça contient du sucre, parce qu’on fait dans les pâtes, la farine c’est du sucre, in fine ça se transforme en sucre dans ton système digestif, mais c’est plutôt la quantité et la manière avec laquelle ton corps va l’assimiler qui pose un problème. Les pâtes ce n’est pas le pire exemple parce qu’on ne s’assimile pas aussi vite que ça. Mais le pire exemple c’est le pain par exemple, il a un indice glycémique vraiment élevé et ça veut dire que ça va faire monter notre niveau de sucre dans le sang assez haut et très vite. Donc du coup pour éviter ces fluctuations de sucre dans le sang on va dire en grande quantité. Il faut simplement éliminer tout ce qui contient des farines. Après tu peux choisir des batailles peut être éliminé juste quelques farines. Mais quand je dis farine je parle de toutes les farines, je ne veux pas dire que les farines complètes sont meilleures

Ce n’est pas du tout vrai. Parfois même c’est l’inverse, mais tout ce qui en contient, en fait c’est des produits transformés, qui ont un impact sur ta glycémie et du coup, sur ton système hormonal, sur ta sécrétion d’insuline, qui est beaucoup trop fort et qui va du coup ne pas te permettre de perdre du poids.

C’est là où mes conseils divergent totalement de ce que vont dire les nutritionnistes : mangez de tout avec modération. Mon problème c’est que si tu continues à manger comme tu manges aujourd’hui, mais en diminuant les quantités, tu te retrouves dans un cercle vicieux qui va faire que tu vas prendre du poids au lieu d’en perdre, tu vas peut être en perdre au bout d’une semaine, mais au bout d’un an tu vas prendre plus de poids, mais plutôt il faut vraiment changer ce qu’on mange et sur le long terme. Il ne faut pas le faire sur une ou deux semaines. Du coup ces trois conseils simples qui simplifient la vie, simplifient la perte de poids, sont vraiment à implémenter pour le reste de ta vie.

Bien sûr de temps en temps tu vas te manger une pizza, ça contient de la farine ça va faire monter ta glycémie assez fortement. Mais bon tu ne vas pas manger des pizzas tous les jours si tu manges des pizzas tous les jours tu ne vas pas être en très bonne santé tu vas pas perdre du poids.

C’est très logique et simple, mais si tu arrives à enlever ces trois choses de ton quotidien tu manges vraiment très rarement et tu le sais que c’est exceptionnel. Je peux te garantir que ta santé va automatiquement s’améliorer, que tu vas automatiquement perdre du poids, en tout cas tu vas arriver au stade où ton corps doit se maintenir à un poids plus ou moins sain.

En tout cas, beaucoup plus sain que celui d’aujourd’hui, et à partir de ce nouveau poids que tu vas avoir ce nouveau corps, ce nouvel état de santé.

Là tu peux commencer à introduire de nouvelles choses qui vont te permettre de perdre plus de poids et d’avoir une meilleure composition corporelle pour avoir plus de muscles moins de gras et être en meilleure santé. Mais avant de commencer tout ça. Le plus important c’est vraiment d’avoir une bonne base, une base saine et ce n’est pas les aliments qui manquent aujourd’hui. En pensant que si tu vas éliminer ces trois choses tu vas dire mais il ne me reste plus rien à manger, mais en réalité il te reste énormément de choses à manger, reste bah, tous les aliments, en fait la vraie nourriture, il y a un livre qui simplifie beaucoup les règles de l’alimentation qui est pas mal. C’est « Food Rules » de M Pollan, il donne une règle assez simple qui est pas mal. C’est si ta grand-mère ou arrière-grand-mère ne sais pas ce que c’est, ne le mange pas. Donc en gros si c’est quelque chose d’industriel qui n’existe pas depuis très longtemps. Il ne faut pas le manger ce n’est pas un aliment.

En appliquant cette règle, en éliminant les trois ingrédients que je t’ai donné, ben tu vas te retrouver à manger des aliments vrais et toncorps les aliments vrai il sait les gérer il sait quoi en faire, il sait les utiliser. Ils vont être utiles.

Ne te complique pas la vie. Applique simplement ces trois principes. Si tu n’y arrive pas du premier coup faisons un par un. Tu prends un mois ou tu élimines juste les graisses végétales. Donc du coup pas de friture plus jamais de friture ça par contre tu ne manges plus jamais de friture. Tu promet !? Non pas de l’huile végétale transformée, ensuite, pas de sucre ajouté. Enfin, pas de farine. Tu peux le faire dans cet ordre. Je pense que c’est le meilleur et une fois que tu as acquis ces trois choses là, que t’as acquis une alimentation saine c’est ça pour moi une alimentation saine qu’on a commencé à éliminer ces trois choses là, tu peux construire une alimentation qui sera sur mesure pour toi et qui va te permettre de perdre du poids et le rester le plus longtemps possible et redevenir en meilleure santé.

J’espère que cet épisode te permettra de simplifier ta vie parce que c’est vraiment mon objectif de simplifier la vie et être efficace pour perdre du poids. Applique ces principes pendant plusieurs semaines minimum un mois et regarde ce que ça donne.

7 Comments
Share:

7 Comments

  1. Françoise says:

    Bonjour Adel,

    Merci pour cette vidéo !

    Une chose n’est pas très claire pour moi : les huiles biologiques pressées à froid de tournesol, colza, lin, sésame ne sont pas bonnes ? Et l’huile de noix ?

    1. ADEL says:

      Ces huiles sont « pressé à froid » car ils n’appliquent pas de chaleurs lors de la production, cependant, les machines de pressage produisent de la chaleur et dégrade l’huile. De plus la désodoration et le filtrage enlève tout intérêt nutritionnel à ces huiles en plus de les rendre dangereuse. Le mieux est de consommer ces graines sous leur formes brutes. Le chercheur Udo Erasmus en parle dans son livre « fats that heals fats that kill »

      1. Françoise says:

        Ah zut, c’est bien dommage !

        Du coup on reste sur l’huile d’olive. Pas de problème de chaleur lors du pressage ?

      2. Françoise says:

        Mais vous parlez de désodorisation de ces huiles. Pourtant elles conservent leur odeur et leur saveur ?

        Je vais essayer d’écouter la vidéo d’Udo Erasmus sur le sujet. Merci pour la référence !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.