Perte de poids: 3 causes de la stagnation et leurs solutions

Les personnes qui ont plus de cinq kilos a perdre font le même constat: après un début plutôt facile, la perte de poids stagne. Ce plateau dure en général entre 2 jours et 3 semaines, mais malheureusement pour certain, ce plateau devient un nouveau poids d’équilibre et la perte de poids s’arrête. Quelles sont les causes principales de cette stagnation?

L’effet ciseau du stress

La première explication est liée à l’impatience, on a tendance à vouloir perdre les kilos accumulés au fil des années en seulement quelques semaines. Cependant le corps a son propre rythme et la perte de poids va à l’encontre de son instinct le plus fondamental: la survie. Le fait de commencer soudainement a faire une heur de sport par jour et diminuer en même temps son apport calorique stress fortement le corps. Un corps stressé perd difficilement du poids, c’est pourquoi il faut être patient et adopter une approche progressive par pallier. 

Le manque de sommeil 

Un bon sommeil est indispensable à la perte de poids, réussir à améliorer son sommeil peut vous faire perdre du poids. Cette étude (1) de 2010 démontre qu’une nuit trop courte suffit à rendre le corps, en particulier le foie, résistant à l’insuline. Cela signifie qu’une nuit trop courte t’empêche d’utiliser le sucre comme énergie et augmente ton stockage de graisse.

Le corps trouve son équilibre

Je suis passionné par la nutrition, par curiosité je me retrouve a tester différents régimes: j’ai testé le végétalisme, le régime cétogene et le whole30 par exemple. Aujourd’hui je suis à l’aise avec ces changements d’alimentation et je découvre à chaque fois quelque chose d’intéressant. Cependant lors de ma perte de poids, j’avais peur de changer mon alimentation car elle fonctionnait bien au début et m’avait permis de perdre quelques kilos. Lorsqu’on ne fait pas varier son alimentation, le corps arrive toujours à trouver un nouvel équilibre, même si on est largement en déficit calorique. Il faut donc faire varier la quantité  de ce que vous manger en mangeant plus au moins une fois par semaine. Mais également vous pouvez augmenter la fenêtre de jeûne si vous pratiquer le jeûne intermittent.

 

Photo by alan KO on Unsplash

  1. A single night of partial sleep deprivation induces insulin resistance in multiple metabolic pathways in healthy subjects. 
No comments
Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.